Les talents de demain

TechnoAlpin emploie chaque année de nombreux stagiaires dans ses différents départements. En tout, 16 jeunes femmes et hommes motivés ont l’occasion d’acquérir de premières expériences professionnelles auprès du leader de l’innovation entre juin et septembre 2019. Leurs tâches vont de la production jusqu’à la programmation, en passant par l’administration et le service clientèle et du marketing jusqu’à la construction des machines. Nous avons rencontré trois d’entre eux pour qu’ils nous donnent un aperçu des expériences faites au cours de leur stage : Elena Marin (22), marketing TechnoAlpin Indoor, Manuel Pillon (23), ingénierie logicielle, et Matthias Engl (22), département d'ingénierie.

Quelles sont vos tâches chez TechnoAlpin ?

Elena : Au cours des trois premières semaines, j’étais principalement chargée de mener une étude méticuleuse du secteur du bien-être dans le but de développer un nouveau concept marketing pour le SnowRoom. De plus, je m’occupe de divers aspects du site web et notamment des textes anglais et italiens.

Manuel : Je suis analyste de données dans le département d’ingénierie logicielle. Entre autres, mes tâches incluent l’analyse de déroulement pour les stations de pompage dans le but de déterminer des potentiels d’amélioration de la commande des pompes.

Matthias : Mes tâches sont très variées et vont de la saisie de donnés de conception de constructeurs de renom pour faciliter les travaux internes au magasin jusqu’à la réalisation (sous forme de dessins 3D SolidEdge) de nouvelles idées de mes collègues qui pourraient, plus tard, devenir des concepts innovateurs fabriqués en série.

Qu'est-ce qui vous a poussé à faire un stage chez TechnoAlpin ?

Manuel : Thomas Tschager, mon tuteur actuel, était teaching assistant à l’un de mes cours à l’université de Bolzano. En discutant, il m’a raconté du grand nombre de projets étudiants passionnants chez TechnoAlpin et j’ai déposé ma candidature.

Matthias : J’étais à la recherche d’une entreprise à orientation internationale et axée sur l’innovation qui m’offrirait la possibilité d’élargir mes acquis spécialisés en y ajoutant des connaissances dans un secteur technologique. En tant que leader dans le secteur de l’enneigement technique, TechnoAlpin m’offre d’excellentes conditions.

Elena : J’ai effectué deux années d’études à l'université de Rotterdam (en Hollande) en gestion des entreprises et la troisième année prévoit un stage. Je voulais bien retourner à Bolzano. TechnoAlpin est une entreprise multinationale qui cultive une approche internationale. J’ai saisi cette occasion.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans l'entreprise ?

Matthias : L’entreprise me séduit en raison de son profil international juste devant la porte, dans le Tyrol du Sud. La possibilité d’être au contact d’une clientèle internationale à Bolzano est unique sous cette forme et dans ce secteur et exerce un grand attrait aux jeunes ouvriers qualifiés mais aussi aux jeunes diplômés des universités. L’atmosphère quasiment familiale dans les bureaux et dans les salles communes contribue à créer une ambiance de travail très agréable ou chacun se sent tout de suite à l’aise.

Elena : Tous les collaborateurs sont très gentils et serviables et il y a une super ambiance de travail. En plus, j’ai la possibilité d’appliquer mes connaissances linguistiques et j’obtiens des expériences précieuses dans le domaine du marketing.

Manuel : Moi, j’aime particulièrement le bon climat de travail, les tâches intéressantes dans tous les domaines et le fait que je peux travailler de façon autonome même en tant que stagiaire.

Pourriez-vous envisager travailler à l'avenir pour TechnoAlpin ?

Manuel : J’envisage tout à fait travailler à l’avenir pour TechnoAlpin. Comme je l’ai déjà dit, les tâches sont intéressantes et l’ambiance de travail est très bonne.

Elena : Sans aucun doute. Jusqu’ici, je me plais dans cette entreprise et j’aime venir au travail. Je voulais travailler depuis toujours dans une grande entreprise.

Matthias : Je suis encore en formation, en plein milieu de mes études de construction des machines. Mais j’envisage tout à fait travailler ici, vu que les perspectives d’avenir d’une entreprise axée sur le succès sont très prometteuses. Si l’entreprise continue sa croissance de ces dernières années, elle créera toujours de nouveaux postes de travail qui pourraient offrir des carrières internes intéressantes.

Nouvelles archives