Temps d’échange entre leaders mondiaux

Les conditions locales comme l’altitude, le climat, la topographie, les ressources en eau et bien d’autres facteurs encore font de chaque région de ski un véritable défi. TechnoAlpin, Kässbohrer et Doppelmayr ont convié leurs clients à un voyage d’études des plus instructif. 

Destination modèle Sotchi

Les exploitants des domaines skiables italiens se sont donc retrouvés mi-mars à Sotchi pour un temps d’échange.
Célèbre station thermale du bord de la mer Noire, Sotchi est aussi le nom du district qui s’étend sur plus de 100 km le long du littoral et s’enfonce dans les terres sur près de 45 km. Sotchi se trouve dans la région de Krasnodar, à côté de la frontière avec la Géorgie, et englobe près de 80 villages, soit un total de 438 000 habitants. Sotchi Centre, la célèbre station thermale, est la plus grande ville, avec 133 000 habitants. En 2014, la station thermale et le district du même nom ont accueilli les Jeux olympiques d’hiver. La destination d’hiver Krasnaïa Poliana, également appelée la « Suisse russe » en raison de ses lacs et de ses montagnes, est située à 40 km de la côte. Les lourds investissements réalisés au cours de ces dernières années ont permis de transformer Krasnaïa Poliana en un site de sports d’hiver unique, digne d’accueillir les Jeux olympiques d’hiver. La localité englobe quatre domaines skiables : Rosa Khutor, Laura Psekhako Ridge Gazprom, Alpika Service et Gornaya Karusell. Au cours de leur voyage, les visiteurs se sont vu présenter un résumé des Jeux olympiques et ont obtenu d’intéressants détails concernant les domaines skiables de la région. Les domaines skiables de Laura Psekhako et d’Alpika Service sont détenus par le groupe Gazprom. Depuis 2017, tous deux sont reliés par un téléphérique, formant ainsi le domaine Gazprom Mountain Resort. Avec 77 kilomètres de pistes et 25 remontées mécaniques, Rosa Khutor est quant à lui le plus grand domaine skiable de la région. Perché entre 940 et 2 320 m d’altitude, il a accueilli les épreuves de ski alpin lors des Jeux olympiques de 2014.
Le voyage d’études a également été l’occasion de visiter le Parc olympique, qui abrite entre autres le stade olympique, la Place des Médailles et l’autodrome de Sotchi.

Nouvelles archives